Rose parmi les roses épanouies, rassemblées en bouquet. Rose des vents sur une carte au trésor rudimentaire dépourvue d’annotation.


Fleur capiteuse, elle s’abandonne en échange d’une latitude et d’une longitude.


Un crayon à papier, prisonnier entre les doigts d’une main semble sur le point de s’agiter pour tracer une croix.


Le signe abstrait, balbutiement d’écriture sur un emplacement mystérieux rejoindra la myriade de croix enchâssées dans un cercle, rouages animés sur le paravent bleu qui ravive la chair de l’odalisque. Ronde érotique des seins dénudés, geste en suspension intéressé car la convoitise a un prix qui confère à l’argent le pouvoir d’agir. Bruit des billets froissés, frisson d’extase tarifé.


Sur le napperon en dentelle à la teinte fanée reposent deux verres à la corolle évasée et refermée. Blanc et rouge ont humecté les lèvres pour faciliter le marchandage.


La pose est convenue et la transaction rapidement conclue.

D’après Odalisque à la culotte rouge, Henri Matisse-1922. / Vera Cruz, Robert Aldrich-1954.

à tous les vents