Voix off : quatre jours après l’assassinat de Pasolini, Sergio ?, un particulier, tente une reconstitution des faits. D’après L’affaire Pasolini, Andreas Pichler - 2012.

Une voiture s’enfonce mollement dans le chemin boueux. Un vent mauvais souffle sur les poteaux en bois gorgés d’eau, mats sans voile sur lesquels aucune drisse ne chante. Derrière les dunes échevelées, l’horizon se renifle mais la vue du large se refuse au désir quelle suscite.


Des mouettes s’engouffrent dans la camionnette par une porte laissée grande-ouverte. Une silhouette traverse le pare-brise. Où fuis-tu ainsi ?


Un cube gris se dresse dans le ciel sans qualité. Sorte de bunker avec sa meurtrière découpée dans un rectangle noir. Pute borgne, ne vois-tu rien venir ?


Un palmier désolé, une Fiat rouge qui s’échappe. Mais la mer s’est retirée en emportant tous les indices avec elle.

scène de crime